Je me réjouis de la décision du gouvernement d’accorder dès l’an prochain la carte du combattant et les avantages afférents aux soldats déployés en Algérie, après l’indépendance du pays.

Elle est le respect d’un engagement du président de la République, pris pendant sa campagne électorale

Annoncée par la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, cette décision permettra à plusieurs dizaines de milliers de jeunes Français de l’époque déployés en Algérie entre les mois de juillet 1962 et de juillet 1964 de bénéficier de la reconnaissance méritée de la nation et de l’autorisation du port de la croix du combattant.

Cette mesure, prise après un arbitrage du Premier ministre, sera inscrite dans le cadre du projet de loi de finances pour 2019.

 

 

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin